Print Friendly, PDF & Email

 

 

 

 

Emmanuel Macron est allé à la rencontre des Français, lors d’une interview télévisée aux allures de bilan, presque un an après son arrivée au pouvoir. Premier sujet pour le président français, les frappes en Syrie. Emmanuel Macron a défendu un acte légitime de représailles.

“La France, comme ses alliés, n’a pas déclaré la guerre au régime de Bachar al Assad”, a-t-il déclaré. Les Russes sont complices, ils n’ont pas eux, utilisé le chlore mais construit méthodiquement l’incapacité de la diplomatie internationale.”

La France a participé aux frappes occidentales dans la nuit de vendredi à samedi, deux jours avant que les experts internationaux entament ce dimanche en Syrie leur enquête sur l’attaque chimique présumée. Emmanuel Macron a assuré qu’il avait les preuves que les trois cibles visées étaient liées à la production d’armes chimiques

 

PLUS D’INFOS